Les superfoods - véritables cocktails de santé ?

Le terme superfoods, ou super-aliments, est une tendance qu’on retrouve partout dans les articles sur le bien-être, la santé et la nutrition. On pense à tort que cette catégorie d’aliments ne contient que des fruits aux noms exotiques ou des graines introuvables en Europe. En réalité, certains de ces superfoods sont cultivés dans notre propre jardin et peuvent faire parfaitement s’intégrer à notre alimentation quotidienne. Quels sont ces aliments magiques ? Quelles sont leurs effets sur notre santé ?

© Shutterstock

De quels aliments s’agit-il ?

Les « superfoods » sont des aliments regorgeant de bienfaits pour notre corps. Leur composition riche en antioxydants, vitamines, minéraux, oligo-éléments et protéines en fait un véritable cocktail de bien-être pour la santé.

Parmi les superfoods figurent les fruits (canneberge, baie d'açai, baie de goji, myrtille, grenade, acérola), les légumes (chou frisé, brocoli, ail), les algues et plantes (algue Klamath, spiruline, ginseng, maca, ginkgo), les graines (Chia, chanvre) ou certaines épices. On peut également citer le maté, l’aloe vera ou le quinoa.

Quels sont les effets sur l’organisme ?

Ces super-aliments aux propriétés nutritionnelles intéressantes ont de nombreux effets positifs sur notre santé : ils renforcent le système immunitaire, stimulent la mémoire et régulent le taux de cholestérol. Les bénéfices s’observent également à long terme : effet anti-âge, prévention du vieillissement, prévention de certaines maladies telles que la maladie d'Alzheimer ou le cancer.

Les médecins expriment toutefois leurs réserves : si dans l'ensemble, le corps médical constate l’aspect positif des valeurs nutritionnelles des superfoods, les études n’indiquent en aucun cas que ces aliments constituent une alternative remplaçant un traitement et un suivi médical régulier, surtout en cas de maladie grave.

La consommation de super-aliments n'est pas une solution à tout : aucun super-aliment ne peut à lui seul répondre à tous les besoins nutritionnels de notre organisme. Rien ne remplace donc la consommation régulière et variée de fruits et légumes. La consommation excessive d'un seul super-aliment est même nocive, comme c'est le cas pour les algues, riches en iode et en sel.